10 November 2018 Week One

Greetings from Port Lockroy, Antarctica! As this is our first blog post of the season, each team member contributed to this post because we all have so much to say.

Our team of four arrived safely to our home on the Antarctic Peninsula on Saturday 10th November 2018 on Ocean Endeavour after 8 days of travelling. We departed Cambridge on the 3rd November with 10 bags of gear and warm clothes to keep us warm and cosy for the next four months. After we boarded the Quark Expeditions ship on Tuesday 6th to start the last part of our journey and with the unpredictable Antarctic weather, we had no guarantee of the arrival date. We were treated to beautiful blue skies and brilliant sunshine during our first landing on Cuverville Island where we met our first colony of Gentoo penguins. We knew what home was going to smell like, then! 


Then the time came for us to leave the ship. Tom Hart from Penguin Watch drove the zodiac that was to lead us to our new home. Hannah was so excited to go back home. Heidi, Kirsty and Guillaume were happy to finally arrive after five months of teasers and anticipation about this new experience ahead of us. The Conservation Team were here to welcome us and help us with our luggage and boxes. While they gave a tour of the Nissen hut to the girls, Tom took Guillaume to the restricted area to show him the camera he has filming there permanently and to change the batteries and SD cards. Guillaume jumped straight in at the deep end! While we were discovering our new home, zodiacs with passengers from the Endeavour were cruising around Goudier Island waving at us. We were about to call Laurie, Endeavour’s Expedition Leader, on the radio, to say goodbye and thank you but she got there first and invited all eight of us to join Quark on the fast ice for a hot chocolate with a drop of Bailey’s. Amazing! This gave us a chance to say goodbye to all the guests we had shared the cruise with from Ushuaia and to the Quark Staff. After hugs, it was finally time to settle down in Port Lockroy for real.

After a very cosy night’s sleep in the Nissen, with six of us in the bunkroom, Adele on the sofa and Al out in his snow-covered tent,we woke to a much clearer morning than the foggy evening of our arrival. This was our first real chance to take in our spectacular surroundings – the Seven Sisters peaks to the south and Anvers Island with its plateaued summit, once a landing strip. It is lovely having the Conservation Team here working alongside us, and it has been great to have Adele here to impart her wisdom and introduce us to life on Lockroy. Having gone through emergency procedures and initial familiarisations with the island, we set ourselves up with radios and got straight to work. Hannah, Heidi and Guillaume started to set the shop up with displays and new stock, ready for our first ship visit in a few days’ time, while Adele and Kirsty set up the tills and fired the generator up for the first time in 8 months. While we are working, the views from every window include the incredible walls of ice and snow that surround Goudier Island at this time of year, with gentoos building nests, Sheathbills hoping to cause mischief at every opportunity and even a visiting Chinstrap, in the foreground.Looking forward to the week to come, we are expecting our first ship in the next couple of days, weather permitting, so we’ll be busy finishing setting up the museum, post office and shop, and preparing the site. At the end of each season, it takes days packing away artefacts in the museum, taking merchandise off the shop shelves, and counting every stamp to name just a few of our tasks, so in turn, it takes a lot of time to get everything ready again for our first visitors. Thanks to the conservation team already being here, however, a lot of snow digging has already been done, both to get into the buildings, and to cut snow steps to create a landing site, and the Union Jack flag was also already flying upon our arrival. They have, very kindly, though, still left us some digging to do, and as it is snowing regularly, it is an everyday task. Next week we look forward to telling you about our first full week here, currently as a team of eight with the conservation team, and how we adjust to life on our little pint-sized island.

Heidi, Guillaume, Kirsty and Hannah

P.S. Happy Birthday Guillaume!

Bonjour de Port Lockroy en Antarctique!

Voici donc notre premier article de la saison, difficile de choisir qui aurait cet honneur, alors nous avons tous écrit une partie.

Après 8 jours de croisière a bord de l’Ocean Endeavour, notre petite équipe de quatre est finalement arrivée dans la péninsule Antarctique, le 10 novembre 2018. Nous avions quitté Cambridge le 3 novembre, prêt a affronter le froid, avec une dizaine de bagages comprenant nos sacs, mais aussi du matériel, des caisses d’explorateurs… Après 25 heures de voyage nous sommes enfin arrivé dans la ville la plus au sud de l’hémisphère sud, Ushuaia, en Argentine. Nous avons embarqué à bord du bateau géré par Quark Expeditions le 6, prêt a affronter la météo antarctique, plus qu’incertaine, qui rendait notre arrivée énigmatique. Notre premier pied à terre sur l’ile de Cuverville fut accueilli par un ciel radieux et une foule de manchots Gentoos. A ce moment précis, nous eûmes une bonne idée des odeurs qui nous attendaient dans notre nouveau chez nous!

Finalement le moment est venu pour nous de quitter le bateau. Tom Hart de l’association Pingouin Watch, nous conduisit sur notre petite ile. Hannah était super excitée de retourner chez elle. Heidi, Kirsty et Guillaume était content d’enfin arriver après ces cinq mois de teasing insoutenables. L’équipe de conservation arrivée deux semaines plus tôt était là pour nous accueillir et nous aider à décharger nos affaires. Pendant que l’équipe de conservation faisait visiter la base aux filles, Tom a emmené Guillaume dans la “zone interdite” pour lui montrer les cameras permanentes qu’il avait installé là quelques années plus tôt, et changer les batteries. Guillaume s’est retrouvé plongé dans le bain à peine arrivé! Pendant tout ce temps les zodiacs du Endeavour faisaient des tours de l’île avec leurs passagers. Nous voulions appeler la responsable de Quark pour la remercier pour tout, mais elle nous a devancé et nous a proposé à nous-huit de les rejoindre sur la glace où ils avaient installé un bar a chocolat chaud, que nous dégustâmes avec une petite goutte de Bailey. Excellent! Ca nous a donné l’occasion de dire au revoir à tous les passagers de la croisière avec qui nous avions eu le temps de nous lier d’amitié. Après des adieu déchirants, le temps fut venu de nous installer pour de bon.

Après une chouette petite nuit dans la Nissen a six dans le dortoir, Adèle sur le canapé et Al dans sa tante sous la neige, nous nous sommes réveillé avec un beau soleil. Cela nous donna l’occasion d’admirer le panorama spectaculaire qui nous entoure; les vertigineuses sept soeurs au sud, et l’ile d’Anvers avec ses plateaux, parfaites pistes d’atterrissage par le passé. C’est vraiment agréable d’avoir l’équipe de conservation qui travaille à nos côtés, et d’avoir Adèle avec nous pour nous aider à ouvrir la base. Nous avons passé notre première matinée à nous familiariser avec les mesures de sécurité dans les différents bâtiments de l’île et avec nos radios. Puis Heidi, Hannah et Guillaume ont commencé à mettre en place la boutique en ouvrant des dizaines de cartons, pendant que Kirsty et Adèle installaient les deux caisses enregistreuses  numériques et démarraient le générateur un peu rouillé après ses huit mois d’hiver. À noter que quoi que l’on fasse, quelque soit la fenêtre par laquelle on regarde, nous sommes entourés de glaciers massifs et imposants et de Gentoos qui parcourent l’île à la recherche de pierres pour faire leur nid.

La semaine à venir est excitante, avec notre premier bateau dans deux jours si le temps le permet. Nous devons donc nous dépêcher de finir d’installer la boutique, le bureau de poste et le musée, et aménager les lieux de visite de l’île. En fin de saison cela prend un temps fou d’emballer les pièces de musée, de remettre dans des cartons le contenu des étagères, et compter tous les timbres restants, pour ne citer que ces tâches. Vous imaginez donc bien qu’il faut a peu prêt autant de temps pour tout déballer. Grâce à l’équipe de conservation nous n’avons pas trop de pelletage à faire pour dégager les bâtiments de la neige ou pour créer un accès facile à l’île depuis la mer, et le Union Jack flottait déjà fièrement dans les airs à notre arrivée. Cependant avec la masse de neige impressionnante qu’il y a, en plus de celle qui est tombée notre premier jour sur l’île, nous devrions aussi avoir notre part de pelletage dans les jours à venir.

La semaine prochaine nous vous en dirons plus sur nos premiers moments a huit avec l’équipe de conservation dans notre petit lieu de vie, sur notre toute petit bout de terr.

(L) Port Lockroy

(M) Guillaume, Kirsty, Heidi & Hannah

(R) Guillaume, Al, Geoff, Heidi, Hannah, Michael, Adele & Kirsty

 

 

Subscribe to our newsletter

Submit

Press Enquiries

We are very keen to promote the important heritage work that we do, telling the story of life in Antarctica both past and present. If you are interested in running a story about us, using our images or films or want to discuss an interview or potential collaboration opportunity we would love to hear from you.  Please contact either Sarah or Lewis at Limewash to discuss your requirements sarah@limewash.co.uk or +44 (0)1223 813 557.